Pourquoi Montessori ?

La liberté

Le libre choix de l'activité, la liberté de communiquer et de mouvement dans une ambiance ordonnée, stimulante, calme et sereine.

Le respect

Le respect du rythme de chacun. Les enfants rapides évoluent vite, les plus lents avancent doucement ; ensemble dans un même espace.

L'autodiscipline

La discipline doit venir de l'intérieur : la correction par l'autre le rend passif, l'autocorrection le garde actif et stimule son activité.

Maria Montessori

1870 - 1952

Médecin pédagogue, née d'une famille bourgeoise en Italie.

En 1884, elle intègre une école technique pour garçons, découvre la biologie et décide de devenir médecin. En 1892, elle intègre difficilement (réservé généralement aux hommes) la faculté de médecine et devient en 1897 la 1ère femme médecin de son pays.

La naissance d'une méthode éducative : durant 2 ans, elle travailla en clinique psychiatrique auprès d'enfants mentalement handicapés avant de se consacrer pleinement à la pédagogie des enfants. Elle intervient lors des congrès de pédagogie à Turin puis à Rome. Par la suite, elle entreprendra des études complémentaires de psychologie et de philosophie.

En 1907, "La maison des enfants" (Casa dei Bambini) fut créée dans un quartier populaire en Italie. On offre aux enfants une « petite maison » dans une « grande maison » pour y vivre la journée. Les parents ont libre accès à l'école. En contrepartie, ils doivent veiller à la propreté et à la bonne tenue (vestimentaire) des enfants. Elle fait fabriquer du mobilier à la taille des enfants, ce qui est totalement révolutionnaire à l'époque. Elle et son assistante s'occupent des 50 enfants en leur proposant le matériel qu'elle avait précédemment utilisé avec les enfants handicapés. La Casa dei bambini devient une base de recherche, un laboratoire d'expérimentation où Maria Montessori construit et approuve sa méthode. Ses observations : les capacités de concentration et d'autodiscipline sont extraordinaires, les enfants ont besoin d'ordre et le plus beau : l'épanouissement des enfants se transmet à leur entourage.

En 1909, Maria crée un cours d'éducateurs pour les enfants de 3 à 6 ans, puis un autre pour ceux de 6 à 12 ans. Ces cours deviennent internationaux à partir de 1913. De nombreuses associations et organisations caritatives lui demandent de créer des maisons d'enfants. Elle multiplie les voyages pour effectuer des conférences et organiser des stages de formation pédagogique. La guerre mondiale de 1914 interrompt ce fulgurant développement des écoles. Elle crée l'AMI (l'Association Montessori Internationale) afin de préserver et promouvoir sa méthode.

En 1934, elle s'exile suite au retournement de Mussolini qui fait fermer toutes les écoles Montessori dont il admirait pourtant la méthode. Elle arrive en Espagne et la quitte pour la Hollande suite à l'arrivée de Franco au pouvoir. Durant la seconde guerre mondiale, elle s'installe en Inde où elle crée de nombreuses écoles et rencontre Tagore, Nehru et Gandhi, puis deviennent amis.

Après la guerre, elle revient en Italie et reprend les formations d'éducateurs et ré-ouvre les écoles. Elle écrit de nouveaux livres dont "L'éducation à la paix" qui est nominé 3 fois pour le prix Nobel de la paix. En 1949, elle est décorée de la légion d'honneur en France et ovationnée à l'UNESCO. Elle décède le 6 mai 1952 à l'âge de 82 ans, en Hollande.

Aujourd'hui dans le monde, il existe 30 000 école Montessori dont 150 en France... 18 centres de formation d'éducateurs dont 1 seul en France !