Un matériel scientifique qui isole les qualités

Le matériel proposé aux enfants a été élaboré par la femme médecin italienne Maria Montessori. Elle s'est aidée du matériel conçu par le médecin français Edouard Seguin et c'est en observant les enfants qu'elle l'a amélioré. Ce matériel scientifique continue d'être développé encore aujourd'hui, Maria Montessori disait qu'il fallait le faire évoluer avec notre temps.

En classe, le matériel est esthétique et n'est présenté qu'en un seul exemplaire afin que l'enfant s'en défasse facilement et se tourne vers l'abstraction. Le matériel de développement est propice à l'autoéducation.

Chaque activité présente une seule difficulté afin d'en simplifier la tâche. Contrairement aux nombreux jouets pour enfants en bas âge qui présentent une multitude de couleurs, de sons et de formes.

L'escalier marron, par exemple, comporte 10 formes rectangulaires dont les dimensions varient de façon progressive. Seules la hauteur et la profondeur changent, la longueur reste constante. Cette série de prismes permet à l'enfant de se préparer indirectement aux notions mathématiques de géométrie plane, d'aire et de volume. Elle lui permet aussi de développer sa motricité fine.

Le matériel Montessori est un matériel sensoriel c'est-à-dire qu'il permet à l'enfant d'exercer ses sens. Cela permet une approche concrète et expérimentale avant qu'il ne devienne abstrait : l'enfant peut palper l'unité, la dizaine, la centaine, ..., le million ! L'enfant peut porter, déplacer, comparer ces concepts et c'est tout cela qui permet d'en laisser une empreinte indélébile dans son esprit.

Expérimentation concrète > Abstraction > Appropriation du concept